Les 7 secrets pour courir plus vite

Comment vous sentiriez-vous si vous pouviez immédiatement battre vos records personnels?  Pensez-y une seconde.
Vous sortez dans la rue, vous lacez vos chaussures et ... BOOM! Record! Sans mois d’entraînement. Sans efforts inutiles. Dès maintenant. Ne serait-ce pas fantastique? La chose étonnante est que vous avez déjà ce record dans vos jambes.
Oui, vous avez bien lu: en ce moment, vous pourriez déjà courir beaucoup plus vite que votre record.

Je sais que cela semble impossible, mais aujourd’hui je veux commencer à vous montrer COMMENT.

Combien de fatigue faites-vous sans vous améliorer d’une seconde?


Vous vous entraînez dur, vous faites des sacrifices, parfois juste pour trouver le temps de courir... et pour quoi?
Souvent il y a des mois où vous empirez au lieu de vous améliorer.

Tout ce dur travail, irrémédiablement perdu. J'étais moi aussi un athlète comme vous et je l’ai vécu. Je sais ce que cela signifie. C'est une sensation dévastatrice qui à long terme peut vous conduire à abandonner le sport que vous aimez.

Et vous, vous ne voulez pas arrêter. Vous voulez vous améliorer et gagner.
 

La vérité est que vous avez déjà ce record dans vos jambes.
Seulement vous ne savez pas comment le faire sortir.


Je sais que vous avez un énorme potentiel que vous n'avez pas encore exploité pour deux raisons:
 
  1. Vous êtes ici avec moi et cela signifie que vous n'êtes pas comme la plupart de ceux qui pratiquent un sport. Les gens ont peur de s'améliorer car "on naît champion". Vous vous êtes intéressé activement à la réalisation de votre objectif. La volonté de changer est le carburant dont vous avez besoin pour arriver là où vous n'êtes jamais allé auparavant.
  2. J'ai des informations que vous ne connaissez pas. Informations que j'ai découvert au fil du temps comme conseiller auprès des plus grandes entreprises de ce secteur. Je suis également entré en contact avec des centaines d'athlètes parmi les plus forts du monde et je travaille actuellement dans l'un des plus importants accélérateurs d'entreprises innovantes d’Italie.
Visto su:
Visto su:

Je veux que ce soit clair:
JE NE DIS PAS QUE VOUS N'AVEZ PAS BESOIN DE VOUS ENTRAÎNER.

Je vous dis simplement qu'IL EXISTE UN MOYEN DE MAXIMISER VOTRE POTENTIEL d'une manière que vous n’imaginez même pas possible, sans l'utilisation de substances interdites.

Pourquoi ai-je écrit ce guide?


Il y a environ dix ans, j’étais un étudiant timide d'ingénierie avec une passion pour le basket-ball. Je vous avoue que mon plus grand rêve était de devenir un joueur de ligue. Je m’entrainais comme un fou pour m’améliorer, je passais tous mes étés dans un bâtiment où la température et l'humidité étaient insupportables.

Je ne sais pas combien de fois j’étais déprimé et démotivé car plus je m’entrainais moins j’obtenais les résultats souhaités. C’était une malédiction!  En conséquence, je commençais à penser que les grandes performances étaient un don divin. Comme quoi"on naît champion, on ne le devient pas".
 

C’était une telle déception qu'à un moment donné j’ai tout laissé tomber. Je ne voulais plus jouer! J'ai commencé à me concentrer uniquement sur mes études. Des années passèrent et ma vie s’écoulait rapidement entre les examens, sans but réel...

Mais il y eu un moment où tout a changé. Soudainement.

La rencontre qui a changé ma vie.
Et qui changera la vôtre également.

Lors de ma dernière année d’études d’ingénieur, j’ai assisté à un séminaire de biomécanique appliquée. Ou du moins c'était ce que je pensais.

Il s’agissait d’un de ces cours auxquels on assiste parce qu’on est obligé ou intéressé par une fille. La personne qui tenait la conférence ne semblait pas un simple professeur. Il semblait avoir la soixantaine, mais le corps était celui d'un jeune homme de vingt ans bien entraîné.

Habitué à voir des professeurs  tassés et en surpoids de dizaines de kilos, j’avoue que j'ai été impressionné. Il m'inspirait instinctivement confiance. J’ai donc décidé de lui donner une chance, du moins jusqu'à quand la petite blonde de la seconde rangée serait restée en classe.

La première découverte: l'entraînement au hasard vous fait empirer.

Je me souviendrai toujours de la première diapositive: elle montrait une étude scientifique très simple.

Des chercheurs ont sélectionné un groupe de personnes et leur ont fait suivre un entraînement non structuré pendant un mois. Ensuite, le groupe quitta l'entraînement pendant quelques mois, afin qu'ils retournent à la situation de départ. Après la pause, ils ont été entraînés selon un programme établi par un entraîneur olympique.

Deux choses très intéressantes ressortaient de l’étude:
 
  1. La séance d'entraînement non structuré n’a apporté aucune amélioration. Comme si les “cobayes” ne s’étaient pas entraînés. Au contraire, quelqu'un avait empiré.
  2. L’entraînement “olympique” améliora considérablement la performance des participants aux tests.

Cela signifie que si vous vous entraînez au feeling ou avec un programme d'entraînement que votre cousin marathonien a écrit, il est très probable que vous vous fatiguerez inutilement sans pourtant vous améliorer.

Deuxièmement, avec une bonne séance d’entraînement on s’améliore beaucoup. Donc, l’entraînement compte..
 

La deuxième découverte: les chaussures font la différence


Deuxième diapositive, une autre étude. On parlait maintenant de chaussures.
"Les chaussures? Figurez-vous si les chaussures peuvent faire la différence", je pensais.

Le premier groupe de personnes pouvait eux-mêmes choisir les chaussures à utiliser dans le test. Au contraire, le deuxième groupe avait reçu des chaussures spécialement conçues pour améliorer les performances.

Deux choses ont été révélées à la fin de l’étude:
 
  1. Le premier groupe, parmi une large gamme de chaussures, a choisi les plus confortables et amorties.
  2. Le deuxième groupe (chaussures de performance) a triplé les performances du premier groupe.

Cela signifie que nous avons tendance à choisir les chaussures qui nous paraissent confortables. Malheureusement, les chaussures confortables sont un MAUVAIS choix et je vais vous expliquer pourquoi.

De plus, cette étude souligne l’importance d’une bonne chaussure pour pouvoir courir plus vite et améliorer les performances sportives.

J'étais complètement abasourdi. Dans une leçon d’à peine 10 minutes, le professeur avait révolutionné certaines de mes (nombreuses) croyances stupides sur le monde du sport.

Je me suis finalement rendu compte qu'il était possible d'améliorer en faisant les bonnes choses. Et il était complètement stupide de s'entraîner sans un plan bien structuré et avec les mauvais outils.

Si vous restez avec moi, je parlerai bientôt du plus grand secret que les experts du secteur cachent depuis des années.

Vous pouvez considérer ce guide comme une véritable carte au trésor. Il contient toutes les instructions détaillées qui vous guideront vers votre objectif. Suivez- les à la lettre et profitez des avantages que mes stratégies apporteront à votre carrière sportive.

"Le groupe des chaussures de performance, TRIPLA les performances par rapport au groupe qui a choisi les chaussures sur la base du confort."

Qui suis-je?

Je suis Luca Domeniconi, ingénieur et fondateur de quelques entreprises prospères. La plus récente a aidé des dizaines de milliers de personnes dans le monde entier à améliorer radicalement leur forme physique. En août 2017 j'ai remporté le prix décerné aux 10 meilleurs innovateurs de la région Emilia Romagna. Ici vous me voyez à l'ambassade d'Italie à San Francisco, pendant la présentation d’un de mes projets.

SECRET #1: vos chaussures sont conçues pour DIMINUER vos performances.

Je sais que cela est plutôt choquant, mais tôt ou tard quelqu'un devait vous le dire.

TOUTES les chaussures de sport sur le marché sont plus ou moins amorties et donc TOUTES vous font perdre des secondes. Et oui, même les A1 et les A2.

Je vais vous expliquer pourquoi elles sont faites de cette manière et comment vous pouvez résoudre ce problème. Mais d'abord, je dois vous parler de deux concepts très importants: amortissement et réactivité. Voici un exemple très pratique: imaginez que vous laissiez tomber une bille de fer sur le sable. Au moment de la chute, la bille va s’enfoncer sans rebondir. Donc amorti maximum, réactivité zéro.
Si, au contraire, elle tombe sur une surface dure, elle rebondira. Donc réactivité maximale, amorti zéro.

Ainsi plus un corps absorbe et moins il est en mesure de retourner l'énergie, moins un corps amortit et plus il restituera d’énergie. Voilà pourquoi courir sur le sable est extrêmement fatiguant: quand vous appuyez vos pieds l'amorti est maximum et pour faire le pas suivant, il faut compter uniquement sur votre force musculaire, vue que vous ne recevez pas de poussée du bas.

Sachez que vous avez sûrement aux pieds une paire de chaussures de course faite pour AMORTIR et donc pour vous faire courir comme sur le sable.

La question est: pourquoi?

"Vous avez certainement aux pieds une paire de chaussures de course faite pour AMORTIR et donc pour vous faire courir comme sur le sable, perdant ainsi des dizaines et des dizaines de secondes qui vous reviennent de droit."

SECRET #2: les fabricants de chaussures de sport et de semelles ont concentrés leurs recherches sur l’amortissement et NON sur la réactivité.

Les grandes marques se sont toujours focalisées sur les technologies qui NE vous aident pas à courir plus vite. Comme si vous courriez sur le sable! Vous ne me croyez pas?

Vous devriez bien connaître les noms suivants:

Air (Nike)
Duralon (Nike)
Adiprene (Adidas)
Gel (Asics)
Wave (Mizuno)
Grid (Saucony)
Dmx (Reebook)
Hexalite (Reebook)

Je vais vous donner une nouvelle: il s’agit uniquement de technologies amortissantes!

Dans l'exemple ci-dessous, j'ai pris une fameuse paire de chaussures de course (actuellement à la mode) et j'ai mis en évidence la quantité anormale de matériau absorbant les chocs.

SECRET #3: un bon amorti sert UNIQUEMENT dans la première phase de la foulée.

Que ce soit clair: l’amortissement dans les chaussures de course n’est pas inutile, mais il n’est utile que dans une phase précise de la foulée! Un bon amorti sert lorsque le pied touche le sol, afin de réduire la charge excessive sur le point d'impact. De cette façon, l'énergie est absorbée par les matériaux de la chaussure et ne stresse pas vos muscles et vos articulations. En termes simples, cela vous empêche de vous blesser.

Une bonne réactivité sert, au contraire, dans la deuxième phase de la foulée, "l’impulsion”, c’est-à-dire quand vous devez pousser avant de vous lever du sol. Une bonne chaussure de course DEVRAIT retourner une partie de cette énergie accumulée précédemment, en vous aidant à faire moins d'effort et à courir plus vite. Je souligne “devrait” car aucune chaussure ne le fait (et vous verrez pourquoi).

Cela signifie également que les technologies amortissantes, qui sont utilisées pour toute la longueur de la chaussure, diminuent considérablement les performances. Et je vais vous montrer que c’est exactement ce qui se passe dans vos chaussures, quelles qu'elles soient (A1, A2, A3, A4, A5 ...).
Avec la collaboration technique de:

Dario Chitti

Équipe nationale italienne de Triathlon | Champion italien de Duathlon | Champion européen under 23

"L'amorti vous empêche de vous blesser quand vous posez le pied à terre, mais lorsque vous soulevez le pied, votre chaussure devrait vous restituer cette énergie. Ce qu'aucune chaussure ne fait."

SECRET #4: les gens achètent des chaussures de course sur la base du confort de la première chaussée.

Pourquoi les plus grandes entreprises de chaussures ne se sont pas focalisées sur la réactivité des chaussures de course? En un seul mot: MARKETING.

Vous êtes-vous déjà demandé qu’est ce que recherche la plupart des gens lors de l'achat d'une chaussure de sport? Je vais vous le dire: les gens veulent avant tout des chaussures confortables! Attention: je ne dis pas que vous êtes parmi eux! Je vous dis seulement comment 99% des sportifs raisonne.

Comment le sportif moyen achète ses chaussures de sport?

Il s’informe brièvement sur Internet et auprès de ses amis, puis il va au magasin et les essaie. Il fait quelques pas, et si il est à l'aise et la vendeuse confirme que c’est un bon produit, c’est fait. Dans le pire des cas, il se fait conseiller par la vendeuse qui sait parfaitement sur quelle chaussure elle a plus de marge. Même dans ce cas, il recherche le confort au moment même où il les met aux pieds.

Donc, vous savez ce que font les entreprises?

Les entreprises misent sur le confort de la première chaussé. C’est-à-dire le confort des toutes première fois que vous aurez les chaussures aux pieds.  Elles modifient les semelles et semelles intermédiaires en optant pour des matériaux très doux et amortis. Et cela même dans des endroits comme l'avant du pied où il est important de ne pas disperser l'énergie cinétique du support, comme je l'ai dit dans le secret # 2, sous peine évidente d’empirer la performance. Et cette pratique est étendue aussi aux chaussures beaucoup plus “techniques”.
Vous n’y croyez pas? Regardez par exemple la description de cette chaussure, prise directement du site d'une célèbre marque. Cela saute aux yeux que technologie amortissante est sur TOUTE la longueur de la chaussure, pour améliorer justement le confort.

Donc, probablement vous portez une paire de chaussures de course fabriquée spécialement pour vous faire sentir à l'aise dans les premières séances d'entraînement et que dès tout de suite vous fait perdre de précieuses secondes et beaucoup de vitesse. Je vais vous en dire plus: après quelques jours les chaussures seront encore plus souples et la baisse sera dramatique.

"Vous ne trouverez même pas une marque qui s’engagera pour des gains substantiels car tous les gains sont inférieurs à 1% de l'amélioration totale."

"continuous cushioning" = "amortissement continu". Cela vous rappelle quelque chose?

SECRET #5: les technologies “réactives” des marques les plus connues fonctionnent peu.

Revenons à ceux qui produisent les chaussures de course: est-ce vrai qu'ils ne se sont jamais concentrés sur la réactivité? Dernièrement, nous avons assisté à la naissance d'une technologie dans ce sens.

De quoi s’agit-il? Il s’agit de composés capables de revenir à leur forme initiale plus rapidement qu’une semelle intermédiaire normale en EVA.

Mais est-ce vrai qu’ils restituent plus d'énergie que la bonne vieille Eva, qui est sous les pieds de nombreux coureurs? Au-delà des publicités qui prétendent “une charge d'énergie supplémentaire”, vous ne trouverez même pas une marque qui promet des gains substantiels, parce que tous représentent moins de 1% de l'amélioration totale.

Cela parce que les forces qui se déchaînent pendant les appuis de la course sont si variées et complexes qu'il est vraiment difficile de les transmettre dans une seule direction, dans la phase d'impulsion. De plus, pour être honnête, si la chaussure n'a pas été conçue correctement, on risque de voir l'énergie ne pas retourner au bon moment, avec la bonne fréquence et dans la partie correcte de la chaussure. Ceci est un symptôme clair que ces matériaux, bien que innovateurs, ne changent pas la donne.
Italia
Spain